Programme Général + : Vacuité et Tantra

Mercredi de 19h30 à 21h30

Lieu : Foyer du Jeune Travailleur – Etap’HABITAT (2 rue Georges Ducrocq • 57070 METZ)

 

Avec l’enseignant résident Romain Abjean,

Samsara est un terme sanscrit qui signifie cycle de la renaissance contaminée. Tant que nous resterons dans ce cycle de la renaissance contaminée, souffrances, difficultés et problèmes ne prendront jamais fin, et nous devrons en faire l’expérience encore et encore, à chaque renaissance.
Le samsara ressemble à une prison, mais il existe pourtant UNE porte par laquelle nous pouvons nous échapper. Cette porte, c’est LA VACUITE, la nature ultime des phénomènes. En nous entraînant aux voies spirituelles enseignées par Bouddha, Nagardjouna, Djé Tsongkhapa et de nos jours Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché nous finirons par arriver à cette porte, et franchissant le seuil, nous découvrirons alors que la maison était simplement une illusion, la création de notre esprit impur. Le samsara n’est pas une prison extérieure, c’est une prison créée par notre propre esprit. Il ne finira jamais de lui-même, mais en pratiquant assidûment la voie spirituelle valide, nous pourrons éliminer notre saisie d’un soi et les autres perturbations mentales, et mettre ainsi fin à notre samsara. Ayant nous-même atteint la libération, nous serons alors en mesure de montrer aux autres comment détruire leur prison mentale en éliminant leurs perturbations mentales.
A partir de janvier 2018, Romain Abjean donnera la transmission et le commentaire de l’intégralité du chapitre “La Bodhitchitta Ultime” (Comment Transformer votre Vie), qui dans notre monde est l’explication suprême, non-surpassée de la vacuité. Dans ce chapitre, Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso Rinpotché nous guide vers une expérience et une réalisation de la vacuité avec une clarté et une habileté inégalées.
Réjouissons nous de notre bonne fortune inimaginable de pouvoir enfin voir, ouvrir, et franchir la porte de sortie du samsara !
Nous recevrons ensuite la transmission et le commentaire de l’intégralité de la deuxième partie d’Un Bouddhisme Moderne : “Le Tantra”.

Dates :

17 janvier:  1/ La cause de la souffrance ou pourquoi nous souffrons; 2/ La solution pour faire cesser la souffrance : la méditation sur la vacuité.”

14 février : “La vacuité de notre corps”

14 mars

Séances autonomes, sans réservation, ouvertes à tous.

Participation suggérée : 9 € ( 7 € : réduit – étudiants, demandeurs d’emploi). Personne n’est refusé pour manque d’argent.